Pôle emploi devient France Travail : quelles différences ?

8 juillet 2024 fcw 0 Comments

Le 1er janvier 2024, Pôle emploi a fait peau neuve pour devenir France Travail. Ce changement de nom est accompagné d’un certain nombre de modifications, tant sur le plan de l’organisation que des missions de l’opérateur public de l’emploi.

Une nouvelle organisation

France Travail regroupe désormais les missions de Pôle emploi, des missions locales et des services départementaux d’insertion (PLIE). Cette fusion vise à simplifier l’accès aux services publics de l’emploi et à mieux accompagner les personnes en recherche d’emploi, en fonction de leurs besoins et de leur situation.

De nouvelles missions

France Travail a également de nouvelles missions. Il doit désormais :

  • Orienter les personnes vers l’organisme d’accompagnement le plus adapté, en fonction de leur situation et de leurs besoins.
  • Accompagner les personnes en recherche d’emploi vers le retour à l’emploi, y compris les personnes les plus éloignées du marché du travail.
  • Favoriser l’insertion professionnelle des jeunes, des personnes handicapées et des demandeurs d’emploi de longue durée.

Quels impacts pour les demandeurs d’emploi ?

Pour les demandeurs d’emploi, les changements les plus visibles seront les suivants :

  • Ils devront désormais s’inscrire à France Travail, quel que soit leur profil.
  • Ils seront orientés vers l’organisme d’accompagnement le plus adapté, en fonction de leur situation et de leurs besoins.
  • Ils bénéficieront d’un accompagnement plus personnalisé, adapté à leur situation et à leurs objectifs.
  •  

Des changements encore incertains

Les modalités concrètes de mise en œuvre de ces changements sont encore incertaines. Les décrets d’application de la loi pour le plein emploi, qui prévoit la création de France Travail, n’ont pas encore été publiés.

Conclusion

La création de France Travail est une réforme majeure du service public de l’emploi. Elle vise à améliorer l’accompagnement des demandeurs d’emploi, en particulier des personnes les plus éloignées du marché du travail.

Les modalités concrètes de mise en œuvre de cette réforme restent à préciser, mais les premiers changements devraient être visibles dès les prochains mois.